jeudi 17 janvier 2008

Evolution vue par les notaires : novembre 2007

"Mais cette reprise d’activité ne s’accompagne pas d’une amélioration sur lesprix des logements. Pour la première fois depuis la création de cette enquêteen 1998, la proportion des notaires ayant constaté des baisses de prix estmajoritaire (52 %). Heureusement, les prévisions pour les 2 mois à venir neprésentent pas de détérioration par rapport aux précédentes qui, il est vrai,étaient déjà très pessimistes. Cette situation est fort bien résumée par MeFayard : "L'activité de négociation a été dynamique sur les mois deseptembre et d'octobre, cela permet de rattraper le retard pris suite auxélections et à leurs incertitudes. Les prix sont fortement négociés à la baisseet cela permet d'assainir le marché et d'y voir plus clair". Parcontre, l’immobilier commercial semble connaître un regain d’intérêt, tandisque les prix des terrains évoluent vers une stabilisation".

Aucun commentaire: