lundi 30 juin 2008

Des vacances difficiles pour le marché de l'immobilier

Les vacances d'été s'annonce difficile pour les prix de l'immobilier. Alors que les agents immobiliers commencent à percevoir le début du retournement, la baisse semble belle et bien enclenchée.

Les ventes de logements neufs se sont effondrées au premier trimestre rendant les stocks de biens invendus à un plus haut jamais atteint depusi 1992. Or la période estivale n'est pas propice aux achats d'appartements ou de maisons. Les stocks devraient donc continuer leur ascension et les prix maintenir le cap à la baisse.

Enfin, les prêts immobiliers deviennent de plus en plus chers et inaccessibles. Cette semaine la BCE devrait annoncer une nième hausse des taux directeurs et donc indirectement enclencher une nouvelle hausse des taux des crédits immobiliers. La tension est donc à son maximum sur les prix de l'immobilier. Les experts maintiennent une prévision de baisse de l'immobilier de 4% en 2008 et entre 4 et 6% en 2009.

Aucun commentaire: